Omviebalance
Naturopathie à Strasbourg

Les allergies et la Naturopathie

Allergies

Les allergies sont de plus en plus présentes et aujourd’hui ça touche 25% des Français.  En 2050 l’OMS estime d’avoir 50% de la population mondial concernée par ce trouble.  Alors faut mieux comprendre et savoir qu'il existent des conseils naturels pour retrouver un équilibre.

Il en existent plusieurs types d'allergies: rhinite allergique, l'asthme, l'eczéma atopique, l'eczéma de contact, l'urticaire aiguë, l'allergie alimentaire, l'allergie aux acariens ou poils d'animaux. 

En générale les allergies sont dues à une réaction de défense exagéré par notre système immunitaire, suscitant la libération de médiateurs et substances inflammatoires.  Selon les cellules de l'immunité engagés, le processus d'hypersensibilité peut varier.  La plupart du temps se base sur la production d'anticorps de type IgE spécifiques (immunoglobuline E).  Sous l’effet de la libération de l’histamine, les petits vaisseaux sanguins se dilatent et deviennent perméables, ce qui peut entraîner des œdèmes.

A partir du mois d'avril et jusqu'à septembre, selon les conditions climatiques, beaucoup des gens commencent à sentir les symptômes de l'allergie printanière ou rhume des foins, se manifestent par une série des symptômes respiratoires : écoulement ou congestion nasale, éternuements, toux persistante, larmoiement, respiration sifflant, mais aussi maux de tête et fatigue. 

Ce type d’allergies peuvent être ponctuelles ou bien chroniques et peuvent s'aggraver à cause de:

  • la pollution atmosphérique (voitures, industries, pesticides) que peut modifier la structure biochimique de pollens (pouvant pénétrer plus profondément dans l’arbre bronchique)
  • le mode de vie (hygiène de vie)
  • l’alimentation (aliments modifiés comme le blé), les additifs (perturbateurs endocriniens) et les conservateurs nocifs
  • le stress (aggravant les effets et en perdurant plus longtemps)
  • la paroi intestinale affaibli (LGS = leaky gut syndrome)
  • une dysbiose intestinale
  • des prédispositions génétiques ou épigénétiques.  

 En Naturopathie on va chercher les causes et travailler sur le fond ou sur le terrain de chaque personne, par des conseils alimentaires adaptés, le rééquilibrage de la flore intestinale, la gestion du stress par des techniques variées (réflexologie plantaire, méditation, sophrologie, etc), l'élimination des toxines par stimulation, la reprise d'une activité sportive et le relancement des chaînes enzymatiques en comblant les carences.

Il existent déjà des gestes simples à mettre en ouvre pendant la période forte de pollen, comme prendre une douche en rentrant à la maison, laver souvent ses vêtements, avoir un sommeil réparateur et faire exercice, si extérieur de préférence le soir ou éloigné de la ville (plus pollué).  Faire de cures détox 2 fois par an, pour aider à soutenir les fonctions hépatorénales et nettoyer l'organisme.  Diversifier la flore intestinale en prenant des cures de probiotiques régulièrement. 

L'alimentation va jouer une rôle important à long terme, mais attention, car les bonnes habitudes prennent du temps à s'installer.  Par exemple changer ses habitudes d'achats en choisissant des produits hypotoxiques et de production locale.  Prendre des produits variés (fruits et légumes) qui vont apporter les vitamines, minéraux et oligo-éléments nécessaires à l'organisme.  Prendre soin dans la façon de cuire les aliments pour pas les dénaturer.  Consommer les bons lipides riches en oméga 3, précurseur des molécules antiinflammatoires.  Consommer des bonnes protéines et glucides (sucres lentes) qui apportent du bonne énergie.

Le stress fait partie de nos vies, mais s'il est chronique faut mieux bien le gérer.  Le sport il participe, bien sûr, mais de fois ce n'est pas assez.  Des techniques comme la réflexologie plantaire, la méditation guidée, des respirations assez simples à mettre en pratique, comme la cohérence cardiaque, entre autres, vont aider à réduire le stress. 

Finalement la phytothérapie peut apporter d'améliorations en régulant le système immunitaire et en diminuant certains symptômes du rhume du foins ou rhinite allergique, par inhibition d'hystamine et des effets antiinflammatoires (cortison-like). Quelques exemples qu'ont bien donné des résultats dans mon expérience sont l'ortie piquant, le plantain, les oeufs de caille, le cassis et la mycothérapie.  Ainsi que l'usage de l'aromathérapie, toujours à faire attention pour respecter la posologie et la durée. 

L'homéopathie et la désengrammation en osthéopathie énergétique, donnent aussi des effets très positifs avec les allergies en général.

Pour aller plus loin, visitez votre Naturopathe, qui adaptera les conseils en fonction du terrain et en prenant en compte la personne dans sa globalité.

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Medoucine

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.